Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
regular_donation

Le Grand Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC

Le 12 juin 2023, la Fondation ARC a décerné le 1er Grand Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC à la Dr Gwenn Menvielle, épidémiologiste, récompensée pour son travail sur les difficultés de retour au travail des femmes ayant eu un cancer du sein.

Le Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC

En mémoire de l’action du Pr Charles Oberling et de la Dr Françoise Haguenau, la Fondation Oberling-Haguenau, sous l’égide de la Fondation ARC, a été créée fin 2019 afin d’inscrire leur soutien à la recherche dans la durée. L’objectif des fondateurs est de promouvoir activement la recherche sur le cancer, notamment en récompensant par un prix prestigieux, chaque année, un chercheur et son équipe ayant apporté des avancées majeures dans la compréhension ou la prise en charge des cancers.

C’est dans ce contexte qu’a eu lieu en 2022 la première édition du Grand Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC. Ce prix, inspiré de l’ancien prix Équipe à l’honneur Fondation ARC, récompense le porteur d’un « programme labellisé Fondation ARC » arrivé à son terme et ayant abouti à une production scientifique remarquable et permis des avancées significatives dans le domaine de la cancérologie. Ce nouveau Grand Prix, décerné de façon annuelle, est doté d’un montant total de 150 000 €.

 

Le jury du Grand Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC

Le jury du Grand Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC est présidé par le Pr Jean-Yves Scoazec, président du conseil scientifique de la Fondation ARC qui rappelle la raison d’être de ce prix : « Récompenser les avancées structurantes de la recherche qui pavent le chemin de la connaissance en cancérologie afin de servir et d’améliorer la vie des patients. »

 

Gwenn Menvielle, lauréate du 1er Grand Prix Oberling-Haguenau Fondation ARC

Gwenn MenvielleLa Dr Gwenn Menvielle, épidémiologiste, est récompensée pour son travail sur les difficultés de retour au travail des femmes ayant eu un cancer du sein. 

Docteure en santé publique et épidémiologie au sein de l’ERES-IPLESP (Paris, France), elle coordonne l’étude CANTO-WORK qui a pour ambition de mieux comprendre l’origine des difficultés rencontrées par les femmes atteintes de cancer du sein lors de leur retour au travail. 

La Dr Gwen Menvielle et son équipe ont étudié le phénomène de « double peine » frappant les femmes en rémission après un cancer du sein qui n’arrivent pas à retourner sur le marché de l’emploi (21 % d’entre elles n’ont pas repris le travail un an après l’arrêt des traitements), avec pour objectif de proposer des pistes pour mieux accompagner ces patientes.

Les résultats obtenus par la Dr Gwenn Menvielle et son équipe sont donc essentielles dans l'objectif de permettre aux patientes de mieux appréhender leur retour à la vie active et de leur proposer un suivi en cas de reprise de poste, de candidature à un emploi ou de reconversion professionnelle par exemple.

Le projet CANTO-WORK a été conçu avec Agnès Dumas, docteure en sociologie (Gustave Roussy, Villejuif) et Inès Vaz-Luis, oncologue médicale (Gustave Roussy, Villejuif). Il reçoit depuis 3 ans le soutien de la Fondation ARC à hauteur de 369 500 €. Avec ce prix, l’équipe de recherche recevra une dotation supplémentaire de 140 000 €.

En savoir plus


Contenus en lien avec cet article