Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Les cancers des os représentent moins de 0,2 % de l'ensemble des tumeurs malignes

En 2016, 8 projets de recherche ont été soutenus par la Fondation ARC

En 2016, près de un million d'euros ont été alloués à la recherche sur ce cancer

Les sarcomes osseux

Les sarcomes sont des tumeurs qui se développent aux dépens des tissus de soutien de l’organisme. On distingue les sarcomes des tissus mous et des viscères des sarcomes osseux.

Les sarcomes sont des tumeurs rares qui se développent dans les tissus de soutien comme les muscles, la graisse, le cartilage, les vaisseaux sanguins ou lymphatiques, les nerfs ou encore les os.

Symptômes & diagnostic

Les symptômes induits par la tumeur osseuse sont assez généraux comme des douleurs, parfois un gonflement. Chaque étape du diagnostic nécessite l’expertise d’une équipe spécialisée dans les sarcomes.

Les symptômes

La douleur, permanente ou transitoire, est le symptôme le plus courant. Son intensité est variable mais tend à s’aggraver avec le temps.

Récurrente et ressentie aussi la nuit, elle siège le plus souvent au niveau de l’os touché par la tumeur. Lorsque celle-ci compresse des organes voisins, la douleur peut aussi être ressentie à distance de la lésion. Une tumeur qui se développe au niveau d’une vertèbre peut par exemple comprimer des nerfs et provoquer des douleurs identiques à celles provoquées par une sciatique. Il faut souligner qu’une douleur osseuse qui persiste et sans cause évidente est anormale chez les enfants et les jeunes adultes. Face à ce symptôme, il est ainsi recommandé de consulter un médecin.

En plus de la douleur, la masse cancéreuse présente à l’intérieur ou autour des os peut être à l’origine d’un gonflement.


Le diagnostic

Le diagnostic repose sur deux types d’examens : l’imagerie et l’analyse des cellules cancéreuses prélevées lors de la biopsie.

Pour orienter le diagnostic, les radiologues étudient plusieurs images : échographie, scanner et imagerie par résonance magnétique (IRM). L’IRM constitue l’examen d’imagerie clef pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une tumeur agressive. Même si les images permettent de poser le diagnostic de sarcome osseux de façon quasi-certaine, la réalisation d’une biopsie est toujours nécessaire. L’analyse au microscope d’un échantillon de tissu prélevé lors de la biopsie permet la confirmation du diagnostic de sarcome.


Vivre avec & après la maladie

La plupart des patients atteints d’un sarcome des os vivent pendant de nombreuses années après leur cancer.

Malgré parfois de grandes difficultés physiques, la prise en charge a pour objectif d’accompagner le malade et ses proches après le traitement.

Le suivi médical dépend du type de tumeur. Dans certains cas, un suivi particulièrement long est nécessaire compte tenu de la maladie elle-même ou des effets secondaires des traitements, qui peuvent se manifester des années après l’intervention chirurgicale initiale. L’objectif du suivi est d’identifier le plus précocement possible une récidive de la maladie.

Chez les patients suivis pour un ostéosarcome, les métastases aux poumons apparaissent généralement dans les trois ans.


ON PEUT TOUS
S’ENGAGER !

Faire un don, organiser une collecte, devenir partenaire, s’informer sur les legs et assurances-vie… Les moyens de s’engager contre le cancer sont multiples.

Ensemble, accélérons la recherche pour sauver plus de vies.

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtes assujetti à l'IFI (sous réserve de maintien du barème dans le cadre du projet de loi de finances 2018).