Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

En 2016, 33 projets de recherche ont été soutenus par la Fondation ARC

En 2016, plus de 3,8 millions d'euros alloués à la recherche sur ce cancer

Près de 80 000 nouveaux cas de cancers de la peau diagnostiqués chaque année

Les cancers de la peau

Il n’existe pas un mais des cancers de la peau : les carcinomes (basocellulaires ou spinocellulaires) et les mélanomes.

La peau forme une barrière protectrice entre notre organisme et l’environnement extérieur. Elle est formée de trois couches de tissus superposées qui sont, de l’extérieur vers l’intérieur : l'épiderme, le derme et l'hypoderme.

Dépistage & diagnostic

Les modalités du dépistage individuel consistent en la consultation d’un dermatologue, dès l’apparition d’une lésion suspecte. Les personnes à risque doivent se soumettre à un suivi rapproché.

Le dépistage

Il est recommandé à tous de surveiller régulièrement ses grains de beauté.

Pour cela, la règle ABCDE doit être suivie : un nævus Asymétrique (non-circulaire), à Bords irréguliers, de Couleur non homogène doit conduire à consulter un spécialiste. Toute augmentation de Diamètre (> 5 mm) ou une Evolution générale d’un grain de beauté nécessite également un avis médical.

Un autre très bon indicateur est le signe du « vilain petit canard », c'est-à-dire un grain de beauté différent des autres (les individus ayant tendance à avoir le même type de grain de beauté sur tout le corps).

Qu’elle soit motivée ou non par la présence de lésions suspectes, la consultation de dépistage permet au dermatologue d’évaluer l’aspect des grains de beauté et la présence de lésions anormales de la peau sur l’ensemble du corps et de la tête.


Le diagnostic

Quel que soit le type de cancer cutané, le diagnostic repose essentiellement sur l’analyse anatomopathologique (microscopique) de tout ou partie de la lésion.

Une tumeur cutanée n’entraîne pas de symptôme clinique particulier. C’est l’aspect et surtout la biopsie de la lésion qui permettent de confirmer ou non le diagnostic de cancer.

Il est en général difficile de poser un diagnostic formel de cancer à partir du seul aspect d’une lésion cutanée ou d’un grain de beauté.

Certaines lésions bénignes, des maladies de peau ou des anomalies précancéreuses peuvent prendre une forme voisine de celle d’un carcinome. À l’inverse, certains carcinomes peuvent avoir un aspect très différent des formes typiques et fréquentes. Enfin, les mélanomes à un stade précoce peuvent être très difficiles à distinguer d’un nævus normal.


Vivre avec & après la maladie

L’annonce d’un cancer constitue un traumatisme pour le patient et ses proches. En parler peut aider à accepter la maladie.

Cette étape est essentielle : elle contribue à l’efficacité des traitements et facilite l’apprentissage des nouvelles habitudes qui leur sont consécutives.

Ne pas perdre pied et éviter les baisses de moral contribue à l’efficacité des traitements contre le cancer.

Pour s’impliquer pleinement dans sa prise en charge, il est précieux que le patient soit entouré de ses proches et de personnel soignant. L’objectif est qu’il puisse exprimer ses inquiétudes et trouver des réponses à ses questions.

Plusieurs dispositifs extérieurs à la famille et à l’équipe soignante peuvent également aider le patient à accepter la maladie et devenir acteur de son combat.


ON PEUT TOUS
S’ENGAGER !

Faire un don, organiser une collecte, devenir partenaire, s’informer sur les legs et assurances-vie… Les moyens de s’engager contre le cancer sont multiples.

Ensemble, accélérons la recherche pour sauver plus de vies.

Contribuer à la recherche sur le cancer :

Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtes assujetti à l'IFI (sous réserve de maintien du barème dans le cadre du projet de loi de finances 2018).