Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
Communiqué de presse

Une « équipe à l’honneur » à Limoges

La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer récompense l’équipe de Michel Cogné pour ses travaux sur le système immunitaire.

La Fondation ARC pour la recherche sur le cancer a remis aujourd’hui le prix Équipe à l’honneur à Michel Cogné, directeur de l’unité CNRS-INSERM-Université de Limoges Contrôle de la réponse immune B et lymphoproliférations (CRIBL), professeur d’immunologie-praticien hospitalier à l’Université et au CHU de Limoges.

Michel Cogné & Véronique Simon

Ce prix récompense ses recherches menées sur les lymphocytes B, des cellules du système immunitaire qui ont la capacité de déclencher l’attaque d’intrus - bactéries, virus, voire cellules cancéreuses - en se multipliant et en produisant des anticorps. L’équipe de Michel Cogné s’est intéressée aux mécanismes génétiques qui régulent le fonctionnement des lymphocytes B : « Ceux-ci sont très complexes, explique Michel Cogné, car le lymphocyte B doit être capable d’adapter sa réponse, et donc son programme génétique, à des millions d’intrus potentiels. C’est pourquoi il a la capacité de remanier son ADN afin de déclencher une réponse spécifique, adaptée à chaque intrus. Cependant, cette capacité du lymphocyte à remodeler son génome augmente le risque d’erreurs pouvant conduire au développement de cellules cancéreuses. Dans certains cas, la multiplication anarchique de ces cellules immunitaires devenues cancéreuses aboutit à la survenue d’un lymphome. Dans le cadre de nos travaux menés avec le soutien de la Fondation ARC, nous avons identifié de nouveaux mécanismes contrôlant l’activation ou au contraire la mort des lymphocytes B. »

Les lymphocytes B sont dotés d’un récepteur capable de reconnaître les antigènes (signes de reconnaissance) qui joue un rôle clé dans la réponse immunitaire : en effet, lorsqu’il reconnaît l’antigène spécifique à un intrus, il provoque un signal qui entraîne la multiplication des lymphocytes B ainsi que la production d’anticorps adaptés afin de lutter contre l’ennemi à abattre ; en revanche, lorsque l’antigène disparaît, le lymphocyte B meurt ou redevient inactif, ce qui permet de réguler à la baisse la réponse immunitaire. L’équipe de Michel Cogné a identifié des mécanismes génétiques impliqués dans l’activité du récepteur des lymphocytes B, notamment les remaniements génétiques qui conduisent à la disparition du récepteur et donc à la mort de la cellule. L’étape suivante consistera à déterminer comment intervenir sur le génome afin de prendre le contrôle du lymphocyte B. À la clé, la possibilité de parvenir, à la demande, à stimuler la réponse immunitaire ou bien, au contraire, à l’éteindre, lorsqu’elle s’emballe.

« Le prix Équipe à l’honneur de la Fondation ARC récompense l’excellence des travaux de recherche de Michel Cogné, qui ont permis d’accroître les connaissances sur les mécanismes immunitaires et pourront déboucher sur de nouvelles pistes de traitements. Ils soulignent l’importance de soutenir la recherche fondamentale, un engagement fort de la Fondation ARC », a souligné Véronique Simon, responsable Relations publiques de la Fondation ARC, lors de la remise du prix.

Michel Cogné a remercié la Fondation ARC « pour son soutien déterminant dans la conduite de programmes ambitieux, longs et coûteux, décisifs dans l’acquisition de connaissances, pour lesquels les soutiens publics ne suffisent pas ».

Depuis 2010, grâce à la qualité de ses projets, Michel Cogné a été sélectionné par deux fois par les experts de la Fondation ARC pour bénéficier d’un soutien dans le cadre de l’appel à projets « Programme labellisé Fondation ARC ». Il a ainsi reçu plus d’un million d’euros pour poursuivre ses recherches qui pourraient déboucher sur le développement de nouvelles immunothérapies.

Sur la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer

Grâce à son expertise scientifique et à sa capacité à mobiliser les plus grands experts français et internationaux, la Fondation ARC joue un rôle essentiel dans la recherche sur le cancer pour contribuer à l’objectif de la guérison de 2 cancers sur 3 en 2025. En France et au niveau international, la Fondation ARC identifie, sélectionne et met en oeuvre des programmes concernant l’ensemble des champs de la cancérologie : recherche fondamentale, translationnelle et clinique, épidémiologie, sciences humaines et sociales.

 

La Fondation ARC se veut un catalyseur pour fédérer les acteurs et aiguiller la recherche jusqu’au développement d’applications efficaces au bénéfice des patients et au service de l’intérêt général. Entre 2013 et 2017, la Fondation ARC a apporté son soutien à 48 nouveaux projets de recherche en région Nouvelle-Aquitaine pour un montant total de 4 482 197 €. Pour la seule année 2017, elle a financé 11 nouveaux projets de recherche pour un montant de 1,15 million d’euros.

 

La Fondation ARC est agréée par l’organisme de contrôle le « Don en confiance » depuis 1999.


Contact

Pour toute question, merci de contacter Véronique Simon, Responsable relations presse.

Par email :

Par téléphone : 01 45 59 59 85 / 06 73 14 38 79


 


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtes assujetti à l'IFI (sous réserve de maintien du barème dans le cadre du projet de loi de finances 2018).