Back to top
Intro donation

Contribuer

à la recherche sur le cancer

Contribuer à la recherche sur le cancer :
Don ponctuel
Don mensuel
Punctual donation buttons
Regular donation buttons
Communiqué de presse

Faire de la lutte contre les cancers des enfants et des jeunes une grande cause nationale

Malgré les avancées cruciales permises par le dernier Plan Cancer, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez l’enfant, et la troisième chez l’adolescent et le jeune adulte.

Car certes la France, grâce aux talents de ses chercheurs, au dynamisme de ses associations, et à la volonté des pouvoirs publics, est l’un des leaders mondiaux de la lutte contre le cancer. Mais malgré les avancées cruciales permises par le dernier Plan Cancer, dont un axe est dédié aux cancers développés chez l’enfant et le jeune, souvent différents de ceux observés chez l’adulte, le cancer reste la première cause de décès par maladie chez l’enfant, et la troisième chez l’adolescent et le jeune adulte.

Collectif Grande Cause NationalePour ces jeunes patients et leurs familles, il reste de nombreuses difficultés et inégalités à surmonter, notamment en matière de prise en charge et de guérison. La dynamique mise en place, non seulement en France mais aussi au niveau européen, doit être aujourd’hui encouragée et renforcée. C’est dans ce but que le Collectif, qui réunit des professionnels de santé, des associations de patients et de parents, des fondations de recherche sur le cancer et des mouvements de sensibilisation citoyenne1, s’est constitué en juillet 2017.

Nous souhaitons que notre démarche permette d’alerter l’opinion et les différentes parties prenantes sur l’urgence d’agir plus vite et mieux, tant au niveau du diagnostic que de la prise en charge, du traitement et du suivi des cancers des enfants et des jeunes. Notre mobilisation reste entière afin d’obtenir des progrès décisifs dans cinq axes prioritaires :

  • Faciliter l’accès des patients, des familles et des professionnels de santé à l’information ;
  • Développer de nouveaux traitements spécifiques aux cancers des enfants et des jeunes ;
  • Améliorer l’organisation des soins, notamment pour les adolescents jeunes adultes ;
  • Développer le suivi post-cancer pour éviter séquelles et récidives ;
  • Explorer les causes méconnues des cancers des enfants et des jeunes en soutenant la recherche.

Anne-Sophie Robineau, Porte-parole du Collectif pour faire de la lutte contre les cancers des enfants et des jeunes une grande cause nationale, a déclaré : « Pour vaincre leur cancer, les enfants et les jeunes adultes doivent avoir les mêmes chances d’accès à l’information, aux meilleurs spécialistes et à un suivi efficace partout en France. Sauver des vies injustement brisées par le cancer, c’est notre combat et c’est aussi l’affaire d’un grand nombre de familles. Le Collectif que nous avons créé continuera donc de se battre cette année, en espérant vivement obtenir la nécessaire visibilité que requièrent notre cause et notre action. »

Contact presse : annesophie.robineau@gmail.com



1. Liste des associations membres du collectif : l’APPEL, association Aïda, Groupement Onco-hématologie Adolescent et Jeunes Adultes, association Hubert Gouin – Enfance et Cancer, association Laurette Fugain, Les Amis de Mikhy, Le Défi de Fortunée, Imagine for Margo, Les Bagouz’ à Manon, Les Petits Citoyens, L’Étoile de Martin, On est Là, Princesse Margot, Fédération Enfants Cancers Santé, Fondation ARC pour la recherche sur le cancer, Fondation Bristol-Myers Squibb pour la recherche en Immuno-oncologie, Fonds pour les soins palliatifs, La Ligue contre le Cancer, Lisa Forever, Société Française de lutte contre les Cancers et les leucémies de l’Enfant et de l’adolescent, UNAPECLE.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Les ressources de la Fondation ARC proviennent exclusivement de la générosité de ses donateurs et testateurs.

Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt à hauteur de 66 % du montant de votre don, si vous êtes imposable sur le revenu, et de 75 % si vous êtes assujetti à l'IFI (sous réserve de maintien du barème dans le cadre du projet de loi de finances 2018).